La formation CAPAES vous concerne si vous êtes en fonction dans une Haute École en tant que maître de formation pratique, maître assistant ou chargé de cours et que votre entrée en fonction n’est pas antérieure au 1er septembre 2002. Conformément au Décret, vous devez suivre la formation avant de pouvoir envoyer à la Commission CAPAES le dossier professionnel, duquel dépend l’obtention du Certificat.

Une fois engagé dans une Haute École (dans un poste vacant), vous disposez en fait de 6 ans pour obtenir le CAPAES.

Public cibleLe Décret définissant le CAPAES est disponible sur le site « Gallilex » :
http://www.gallilex.cfwb.be/fr/leg_res_01.php?ncda=26934&referant=l01

L’inscription à la formation CAPAES organisée à l’Université n’est possible que si :

  • vous êtes détenteur d’un titre universitaire de 2ème cycle (Licence ou Master) ;
  • vous êtes en fonction dans une Haute École comme maître de formation pratique, maître assistant ou chargé de cours ;
  • votre engagement en Haute École correspond à une période de trois mois ou plus, sans quoi l’accompagnement de pratique n’est pas possible.

Comment choisir entre la version longue et la version courte ?

La version longue de la formation vous concerne si vous ne possédez aucun des titres pédagogiques suivants : le diplôme d'instituteur(trice) préscolaire, le diplôme d'instituteur(trice) primaire, l'agrégation de l'enseignement secondaire inférieur, l'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur, l'agrégation de l'enseignement supérieur, le certificat d'aptitudes pédagogiques, le certificat de cours normaux techniques moyens, le diplôme d'aptitudes pédagogiques ou le diplôme du troisième degré de professeur d'éducation musicale décerné par le jury de la Communauté française.

La version courte de la formation vous concerne si vous possédez déjà un des titres pédagogiques suivants : le diplôme d'instituteur(trice) préscolaire, le diplôme d'instituteur(trice) primaire, l'agrégation de l'enseignement secondaire inférieur, l'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur, l'agrégation de l'enseignement supérieur, le certificat d'aptitudes pédagogiques, le certificat de cours normaux techniques moyens, le diplôme d'aptitudes pédagogiques ou le diplôme du troisième degré de professeur d'éducation musicale décerné par le jury de la Communauté française.